Soutien aux activités de recherche

Pour soutenir ses activités de recherche, l’Ifsttar met en place des politiques dédiées

Pour soutenir ses activités de recherche en lien avec les grandes orientations nationales et européennes de la recherche, l’Ifsttar déploie des politiques dédiées au service de ces dernières.

La politique numérique

Pour répondre aux enjeux liés à la transformation numérique des activités de recherche, plusieurs projets d’appui concret aux structures de recherche ont abouti. La mise en place d'un centre de calcul et de stockage mutualisé à l’échelle de l’Institut offre désormais de nouvelles possibilités pour le développement et l'hébergement de données ou d'applications. De même, la démarche d'élaboration d'une politique de gestion des données de recherche vise à accompagner l'évolution des pratiques face aux nouvelles exigences attendues vis-à-vis des données (lois et règlements, cybersécurité, etc.).

À un niveau plus précis, celui des activités de simulation de déplacement, une nouvelle organisation opérationnelle a été mise en place et un projet de refonte des outils logiciels est en cours.

La politique de capitalisation sur nos recherches

Elle s’est traduite par la mise en place de l’outil "SI Recherche". Conçu pour répondre aux besoins de capitaliser l'information sur les projets de recherche et les expertises, il permet d’éviter la dispersion voire la perte d'information, de réduire le nombre d'enquêtes internes en direction des laboratoires, de simplifier les circuits de collecte et de validation, et enfin de présenter sous une forme intuitive et centralisée les informations réparties dans diverses applications du système d'information (informations financières, temps passés).

L'outil a été déployé début 2017 auprès de tous les services et laboratoires. En 1 an, 500 dossiers ont été déposés, portant à 1200 le nombre total de dossiers. Chacun comporte entre 10 et 100 données : titre, type, résumé, projets liés, financeurs, acteurs, avis, documents...

La construction du "SI recherche" a été réalisée en mode agile par un groupe de futur.e.s utilisateurs et utilisatrices issu.e.s des laboratoires et des directions, en dialogue constant avec l'équipe interne en charge de son développement.

La politique de l’information scientifique et technique

Elle s’inscrit dans une démarche nationale de science ouverte, accessible à tous les chercheurs. Pour favoriser la communication directe entre ces derniers, l’Ifsttar se tourne résolument vers une diffusion en open access de ses publications.  Ainsi, le mandat du 31 juillet 2017 pour la diffusion en libre accès donne aux chercheurs la possibilité de diffuser la version finale de leurs manuscrits acceptée pour publication et en précise les conditions.  L’Ifsttar, par ce mandat, a défini une obligation de dépôt et a confirmé son choix de capitaliser sa littérature scientifique dans son  archive ouverte locale institutionnelle interfacée avec l’archive ouverte nationale HAL et la plateforme européenne OpenAIRE, également consultable dans la collection HAL-Ifsttar.

En cohérence avec cette politique, l’Ifsttar a été le second signataire de l’Appel de Jussieu pour la Science ouverte et la bibliodiversité. Cet appel, issu d’une initiative portée par un collectif français représentatif des chercheurs et des professionnels de l’édition scientifique, s’adresse aux communautés scientifiques et aux établissements de recherche. Il promeut un accès ouvert aux publications scientifiques pour encourager la bibliodiversité et l’innovation et n’implique pas le transfert exclusif des abonnements vers les APC (« article publishing charges »).