Liens avec le monde socio-économique

Des recherches en liens étroits avec les entreprises

L’Ifsttar étant un institut de recherche appliquée, le partenariat avec le monde socio-économique est inscrit dans notre ADN, nécessaire à la fois pour concrétiser ensemble des résultats de recherches qui répondent aux enjeux du tissu économique et pour fournir les ressources nécessaires au développement de nos activités. Deux services accompagnent les chercheurs et leurs partenaires dans ces collaborations.

Une équipe (BAC) s’assure du calcul des devis, et du suivi des relevés de dépense, avec une compétence forte sur la facturation de financements partenariaux exigeants comme les projets européens (7 nouveaux contrats européens notifiés en 2017). Une autre (AMP) apporte son soutien au montage des projets, s’efforce de soigner les liens avec nos partenaires et accompagne les départements dans leur stratégie de collaboration avec le monde socio-économique.

Une progression continue du volume des recettes

L’Ifsttar a fortement développé son niveau de ressources propres grâce aux contrats de recherche, avec un montant en 2017 de 18,1 millions d’euros,  soit une progression de 6,5 millions d’euros par rapport à 2013. A noter que le nombre de contrats a légèrement diminué, mais grâce à une approche plus stratégique des partenariats, leur montant unitaire s’est accru. Cette année voit également une progression des types de contrats les plus « rentables » pour l’établissement (contrats bilatéraux avec les entreprises et contrat partenariaux à dépenses contrôlées). Pour illustrer, on évoquera ici le projet I-Street - appel à projets « route du futur » du PIA4 opéré par l’ADEME –, monté en collaboration avec les grands partenaires du secteur que sont Eiffage, OLIKROM, TOTAL, et pour lequel l’Ifsttar est financé à hauteur de 3,6 M d’euros.

I-Street-UNE_img
I-STREET lauréat de l'appel à projets « route du futur » - Photo : ©Gerard-Tordjman-Eiffage

Favoriser des collaborations structurées, inscrites dans la durée avec le tissu industriel

Les collaborations avec les grands acteurs du domaine font l’objet de contrats cadres. Ils simplifient et accélèrent les collaborations en offrant une base juridique générale à la contractualisation. Ces contrats font l’objet d’un suivi et d’une animation par un binôme scientifique/développeur d’affaire. À ce jour l’Ifsttar a contractualisé 14 contrats cadres avec les principaux grands groupes des secteurs du transport, des infrastructures et de l’énergie.

L’Ifsttar continue de s’impliquer fortement dans les lieux d’échange entre acteurs privés et publics. En 2017, 6 ETP (Équivalent Temps Plein) ont été mis à disposition des établissements du PIA  que sont VEDECOM, SystemX, Railenium, et Efficacity.

Afin d’accompagner les départements dans leur stratégie partenariale, une feuille de route annuelle est établie en commun entre les services support concernés (AMP) et les directeurs de département pour passer d’une contractualisation « réactive » à une planification qualitative des partenariats envisagés, et pour étendre le portefeuille-client.

Une participation active aux activités de normalisation

Dans le cadre de sa mission d’appui aux politiques publiques, un transfert des résultats de recherche s’effectue aussi dans le domaine normatif au bénéfice du tissu socio-économique par une participation aux commissions de normalisation.

Une base des représentations a été créée et a permis de recenser tous les experts qui concourent activement aux activités de normalisation. En 2017, 51 experts ont participé à 67 commissions dont un tiers au niveau européen ou international.

Aller à la rencontre des PME

L’Ifsttar a inscrit dans son Contrat d’Objectifs et de Performance sa volonté de collaborer avec tous types d’acteurs, y compris les moins intégrés dans le circuit de la R&D Transport. La formule « Innov’day », qui avait été plébiscitée par les PME participant à l’évènement, a été reconduite en 2017, cette fois sur le thème du ferroviaire. Elle a offert des opportunités de réseautage et de visibilité aux PME. Des évènements sont planifiés pour 2018 en collaboration avec les pôles de compétitivité pour faire découvrir aux PME les offres de recherche que peuvent leur apporter l’Ifsttar.

InnovDay_img
Le 29 juin 2017, l'Ifsttar consacre une journée destinée au futur de la recherche ferroviaire.

Financer de nouvelles plateformes d’essais, les rendre accessibles aux partenaires industriels

L’équipe AMP propose aux chercheurs de les accompagner lors de l’acquisition de nouveaux équipements, procédures souvent complexes lorsque l’on se positionne sur la création de plateformes uniques. Afin d’améliorer l’ouverture de ces grands équipements à nos partenaires, un travail a été réalisé pour établir une tarification au plus juste des plateformes les plus emblématiques, telles que Sense-City.

Des activités de recherche ouvertes sur la société

Les recherches menées à l’Ifsttar répondent à de grands enjeux de société. Il est donc essentiel de diffuser les résultats de la recherche vers le plus grand nombre en apportant une information fiable et à même de susciter des échanges Science et Société.

Les collections de l’Ifsttar ont maintenant 3 ans et elles font la part belle à l’édition numérique et à l’open access. Sur les 8 ouvrages publiés en 2017, 7 ont fait l’objet d’une diffusion en libre accès et la diffusion d’ouvrages au format numérique dépasse largement la diffusion au format papier, puisqu’elle représente 65% de l’activité de la librairie de l’Ifsttar contre 35% pour le papier.

L’espace web science et société de l’Ifsttar donne la parole aux chercheurs pour faire découvrir au grand public leurs travaux. En 2017, les dossiers thématiques ont changé de look, ils sont maintenant en libre accès, sous la forme de PDF interactif et de livret, en version française et anglaise. Ils se déclinent également en marque-pages promotionnels et cocottes en papier à l’attention d’un plus jeune public. Le véhicule autonome a fait l’objet d’un dossier thématique « Regards croisées sur le véhicule autonome » paru en 2017. Ce sujet, ainsi que celui de la Route de 5ième Génération, a été au cœur des échanges avec des publics scolaires et périscolaires lors d’ateliers organisés à Bron et à Provins.

De nouveaux formats vidéo ont vu le jour en 2017 : « Sum Up your thesis », « Focus recherche » et « Focus équipement ». 16 nouvelles vidéos ont été réalisées cette année pour faire découvrir les travaux des chercheurs et doctorants de l’Ifsttar. L’intégrale de la série des « Focus métier » est maintenant accessible sur le site de l’Ifsttar dans la rubrique « Nous rejoindre ». En 2017, un travail important d’inventaire, de numérisation, d’indexation du Fonds Image Patrimoine Scientifique de l’Institut a été entrepris. Ainsi, 76 films scientifiques du LCPC sont désormais accessibles sur le web via notre plateforme d’hébergement vidéo.

Initiées en 2012 dans le cadre d’un partenariat de la ville de Bron avec l’Ifsttar et l’ENTPE, les Rencontres Scientifiques Nationales de Bron (RSNB) constituent un projet novateur et participatif autour du thème « Ville durable, sociale et citoyenne ». En 2017, les citoyens ont ainsi été invités, lors des rencontres des savoirs et du grand débat, à découvrir des enjeux et alternatives en milieu urbain ainsi que les effets potentiels du numérique sur la ville.

Dans le cadre d’un partenariat réunissant l’Ifsttar, Arcadi Île-de-France et Université Paris-Est, un cycle de conférences-débats intitulé « Cartographies sensibles de la ville » s’est tenu à la Maison de la Poésie à Paris. À cette occasion, acteurs de l’innovation scientifique, de la création littéraire et artistique ont pu se rencontrer et s’interroger sur la manière dont ils voient la ville d’hier et d’aujourd’hui.