En avant pour le « FUTURE »

2017 marque aussi le début d’un nouveau processus pour l’Ifsttar et ses partenaires avec le projet I-Site FUTURE.

Ce dernier va fondamentalement faire évoluer l’établissement et ses recherches : son volet institutionnel prévoit la création d’une Université nationale Gustave Eiffel, portant le projet d’être un leader scientifique sur le champ de la recherche urbaine, s’appuyant sur les différents sites de l’Ifsttar et leurs dynamiques collaboratives, et sur la fusion institutionnelle avec une Université (Université Paris Est Marne-la-Vallée), trois écoles d’ingénieurs (EIVP, ESIEE et ENSG) et une école d’architecture (EAVT). Pour l’Ifsttar, c’est une formidable opportunité d'intégrer d’autres partenaires et d’autres disciplines, comme l’histoire et l’urbanisme, dans les problématiques d’aménagement durable des territoires et de politiques publiques attendues par la société.

Des moyens significatifs sont alloués au projet pour soutenir une vingtaine d’actions-phares. Ils seront pérennisés si le jury international mis en place par le Secrétariat Général pour l'Investissement est convaincu de la pertinence de l’organisation adoptée. L’année 2017 a surtout été marquée par le lancement d’appels à projets interdisciplinaires qui ont généré un grand nombre de réponses ambitieuses et par celui d’un cycle de « Séminaires de Connaissance Réciproque » dont l’objectif premier était le rapprochement entre équipes de recherche et personnels support des divers établissements.